lundi 7 mars 2011

Namouna, la plantureuse Suissesse ...

On the boat Namouna, Venice Julius LeBlanc Stewart (1890)

Port de Venise, été 1890. Le Namouna, splendide yacht du richissime homme d’affaire James Gordon Bennett Jr, jette l’ancre pour y passer l’été. A son bord, une vache. Une splendide vache venant de Suisse.

Giudecca, été 1890. Frederic Eden, propriétaire depuis six ans d’un immense jardin sur la grande île qui souligne les Zaterre, se plaint régulièrement du lait frelaté qui encombre les étals de la Sérénissime: l’eau et la farine n’ont pas leur place dans un pot à lait!

La vache du Namouna est à vendre. Eden l’achète. Il la rebaptise … Namouna.

Les mamelles de la plantureuse Suissesse s’étiolent bien vite sans la compagnie de ses anciens loups de mer. Rien n’y fait, pas même les appétissants choux et les rames de pois qui relèvent son fourrage..

Quatorze vaches, des italiennes et autrichiennes, traversent bientôt les eaux de la lagune pour rejoindre Namouna. Les unes donnent beaucoup de lait, les autres beaucoup de crème.

Les quinze pensionnaires de Frederic et Caroline Eden ne furent pas les seules à meugler à Venise. Toujours à la Giudecca, derrière le Mulino Stucky, de nombreuses étables hébergèrent près de cent cinquante laitières avant que la guerre et les frères Michele et Salvatore Scalera ne les transforment en studio de cinéma. Mais c’est une autre histoire …

Un jardin à Venise, Frederic Eden





Julius LeBlanc Stewart

James Gordon Bennett Jr



9 commentaires:

  1. C'est la question que j'ai préférée! :-))) J'aurais bien aimé vivre cette époque là quand certains savaient( et en avaient aussi les moyens) avoir ce genre d'audace bien sympathique!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Danielle, pour moi aussi, c'est la question préférée.
    L'histoire, le tableau et trois personnalités de haut vol réunies l'espace d'un instant: Eden, LeBlanc Stewart et Gordon Bennett.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime quand l'histoire se nourrit du quotidien et qu'elle s'illustre dans de si beaux tableaux, merci Stef.

    RépondreSupprimer
  4. Tout le plaisir est pour moi, Marisol ! ;))

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré cette histoire de vaches laitières...petit sourire du matin.
    Bonne journée
    M de Sclos

    RépondreSupprimer
  6. Hermosa descripción de una época bellisima de Venezia como el Romanticismo....

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ta visite, Giovannni ...

    RépondreSupprimer
  8. Aussi une de mes questions préférées : )
    J'adore ce genre d'anecdote!
    Bon weekend Stef!
    à+

    RépondreSupprimer
  9. C'est la Venise qui m'attire le plus. Toutes ces petites touches insignifiantes...
    Bon week end, Livia ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails